Acheter le roman

LES AMOURS IMPOSSIBLES DE MONA LISA

QUI SONT CES SERPENTS QUI SIFFLENT SUR NOS TÊTES

Extrait Wikipédia :

Le tableau de Léonard de Vinci a été égaré depuis des siècles et retrouvé dans le coffre d'une banque Suisse. Pendant des siècles, il a été débattu pour savoir si Leonardo avait effectivement eu le temps ou l'envie de peindre l'esquisse. Après avoir vu le dessin qu'il a produit, la marquise aurait écrit à l'artiste, l'implorant de peindre ce tableau. Mais peu après, il a entrepris une de ses plus grandes œuvres, La Bataille d'Anghiari sur les murs de l'hôtel de ville de Florence, puis, en 1503, il a commencé à travailler sur la Mona Lisa. Les historiens ont longtemps cru qu'il avait tout simplement manqué de temps - ou perdu tout intérêt, à exécuter la commande d’Isabelle d'Este. Maintenant, il semble qu'il ait réussi à terminer le projet, peut-être quand il a rencontré l'aristocrate, l'une des figures féminines les plus influentes de son époque, à Rome en 1514.

Réponse de l’auteur :

Là encore, il nous faut subir l’assaut de prétendus spécialistes qui disent à peu près n’importe quoi et qui y croient mordicus comme une vérité absolue. Sommes-nous des gourdes pour nous faire avaler n’importe quoi? Comment tant de bêtise peut être transformée en évangiles. Un écrivain du 16ème nommé Racine a dit dans une de ses pièces: Qui sont ces serpents sifflent sur nos têtes Très certainement, ces serpents sont fauteurs de troubles, parce que je sais exactement qui est cette femme, avec qui elle s’est mariée et toute l'histoire de sa vie. Et mon témoignage est si loin des déclarations ci-dessus, que cela en est drôle. Principalement, la femme en question n’est pas italienne. Certes, elle n’est pas Isabella d'Este, certainement pas! Et Da Vinci n'a jamais été en sa présence, et encore moins lui a parlé. J’échafaude en ce moment une nouvelle théorie à l’effet que ces femmes ont été les maîtresses de Léonard de Vinci. Qui a dit que de Vinci était homosexuel? S'il vous plaît trouver ce gars-là et tenez-le loin de tout moyen de communication avec le public que ce soit. Le jeune qui trine dans le sillon de Leonardo est son fils adoptif lequel est accompagné d’un ami. La question est, avez-vous une idée de qui est le fils? Eh bien, ce gamin a été menacé par le mari de sa mère, qui ne supportait pas d'être trompé par sa femme. Savez-vous de qui on parle? Pas Encore? Où étiez-vous quand on a procédé au lancement de mon roman : Les Amours Impossibles de Mona Lisa? Très bien, je vais vous donner un indice. La dame dans le portrait récemment découvert est la reine d'Angleterre, mariée à Henry VIII et son nom est: Catherine d'Aragon.

 

 

 

Extrait Wikipédia :

La belle princesse, aussi appelée La Bella Principessa (en français: "La belle princesse"), est un portrait d'une jeune femme en costume à la mode milanaise des années 1490 Vendu aux enchères en 1998 comme une œuvre du début du 19e siècle allemand, certains experts l’ont depuis attribué à Léonard de Vinci. En 2010, un de ses experts, Martin Kemp, en fait le sujet de son livre La Bella Principessa. Le Portrait de profil d'une Femme Milanaise - L'histoire du nouveau chef-d'œuvre de Léonard de Vinci. Éléments de preuve découverts en 2011 L'attribution à Léonard de Vinci a été contestée. La plupart de ceux qui sont en désaccord avec l'attribution à Léonard croient que le portrait est d’un artiste allemand du 19e siècle au début imitant le style de la Renaissance italienne, bien que de récents essais de datation au radiocarbone montrent une date beaucoup plus tôt pour le vélin. Le propriétaire actuel a acheté le portrait en 2007. Reflétant le sujet d'une femme italienne de haute noblesse, Kemp a nommé ce portrait La Bella Principessa, bien que les dames de Sfoza ne fussent pas des princesses.

Réponse de l’auteur :

Cessons la plaisanterie, voulez-vous? Une fois de plus, je vous livre en vérité la reine d'Angleterre, Catherine d'Aragon, fille d'Isabelle de Castille, et maintenant, la cerise sur le gâteau est, regarder la dame à l’hermine de Léonard de Vinci, ce tableau est en tous points la même personne et le bandeau autour de la tête le souligne.

Dépôt légal à la bibliothèque Nationale du Canada sous la rubrique ‘Roman Historique’: ISBN 978-0-9812591-4-7 Un ouvrage de 460 pages couleur - Le travail artistique, la mise en page et la couverture ont été réalisés par l’auteur - Tous droits réservés © 2015

 

 

in construction